La Ruche qui dit Oui !


LA RUCHE QUI DIT OUI !
(Nos pâtes fraîches et raviolis circulent!!). 

Par La Ruche qui dit Oui nos raviolis et pâtes fraîches ainsi que les plats cuisinés et les risotto sont distribués dans plusieurs villes des Alpes Maritimes. Retrouvez-nous  à Nice, Beausoleil, Roquebrune Cap-Martin, Mandelieu La Napoule, Grasse et prochainement à Antibes!
C’est quoi La Ruche qui dit Oui ?
C’est un site internet qui permet de vous réunir au sein de communautés, les Ruches, pour acheter directement aux producteurs de votre région.

Ce système vous permet de manger des produits frais, de saison et locaux à un meilleur prix, tout en garantissant une juste rémunération au producteur.

Pourquoi nous sommes adhérent à LA RUCHE QUI DIT OUI ?

Parce que nous croyons  que c’est important de soutenir l’agriculture fermière et l’artisanat local et LA RUCHE QUI DIT OUI ! nous permet de distribuer nos produits sur les Alpes Maritimes pour rejoindre nos clients qui se trouvent plus loin de notre boutique mais en « filière courte ».

La Ruche qui dit Oui ! a comme mission de:
– Recréer des liens sociaux autour de l’alimentation
– Donner accès à une alimentation locale de qualité au plus grand nombre
– Favoriser les échanges d’idées et de savoirs autour du monde agricole et de l’alimentation.

Inscrivez-vous!  C’est gratuit, sans engagement, sans minimum d’achat et retrouvez nos produits: 

ROQUEBRUNE CAP-MARTIN – le mercredi (1 sur 2) – Esplanade Jean Joan (Solenzara)

BEAUSOLEIL – le jeudi (1 sur 2) – 7, Rue Pasteur

NICE NORD – le jeudi (1 sur 2) – Maison de l’environnement – Rue Castellane

GRASSE – le vendredi (1 sur 2) – Chemin Sain Jean

MANDELIEU-LA-NAPOULE – le jeudi (1 sur 2) – Avenue Jean Mermoz – Campagne Orso

 

 

Faites le test, posez la question autour de vous. Personne ne doit remonter très loin pour trouver sur son arbre généalogique des agriculteurs. Normal, en France, en 1945, dix millions d’actifs turbinaient dans les champs. En 2015, ils sont moins d’un million. La taille de leur ferme a été multipliée par 5, par 10, par 100 quand, dans le même temps, 200 fermes disparaissent chaque semaine. Depuis 70 ans, le secteur agricole se concentre, s’industrialise et se déshumanise. On est ainsi passé d’une agriculture de subsistance à une agriculture liée à une industrie agro-alimentaire cassante et exigeante.

C’était mieux avant ? La Ruche Qui dit Oui ! ne souhaite pas remonter le temps, juste offrir aux agriculteurs les outils pour qu’ils retrouvent leur liberté, leur autonomie et, au final, puissent vivre décemment de leur travail.

Les producteurs ont perdu le contact avec les consommateurs ? La Ruche Qui dit Oui ! leur donne un accès direct à toute une communauté. Sur le net et pendant les distributions, des liens se tissent ainsi entre ceux qui produisent et ceux qui consomment. Les fabricant comme nous comprennent ainsi les goûts et les attentes des consommateurs.

C’est quoi un circuit court ? Il existe aujourd’hui plusieurs définitions. Aux Etats-Unis, le 100 mile diet exige que les produits consommés aient poussé à moins de 160 kilomètres de l’assiette. En France, selon le Ministère de l’agriculture « un circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles et alimentaires qui s’exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu’il n’y ait qu’un seul intermédiaire.  »